Liste de souhaits

Suivez-nous sur:

FacebookTwitterInstagramYoutubeGoogle+

Newsletter

FAQ

Pourquoi les couleurs sur mon moniteur ne sont pas identiques à celles sur l’impression ?

Le type d'encre, la configuration de l'imprimante et la couleur initiale du papier influencent l'effet final de l'impression. En général, les moniteurs et les imprimantes utilisent différents modes de composition des couleurs. Pour obtenir la couleur désirée sur le moniteur, divers pourcentages de rouge, de vert et de bleu (red, green, blue) sont additionnés. Par contre, le jeu de couleurs dans l'imprimante se compose de quatre couleurs primaires (cyan, magenta, yellow, black) qui, pendant l'impression, sont mélangées afin d'obtenir la couleur souhaitée. Vu que RGB et CMYK ont des palettes de couleurs différentes, et de cela, ils ne peuvent pas donner exactement les mêmes couleurs, on utilise les profils de couleurs pour réduire ces différences. Si vous avez un peu de patience, après quelques impressions de test, vous pouvez obtenir de bons résultats aussi sur votre imprimante de bureau.

Faut-il configurer les paramètres de l’impression appropriés avant l’impression? Quand utilise-t-on les profils ?

Pour obtenir une reproduction fidèle des couleurs, il faut sans doute configurer les paramètres de l’impression convenables. Sans l’utilisation des profils, il n’est pas possible d’obtenir les couleurs fidèles dans les reproductions ou de garder les paramètres appropriés pour longtemps. Les profils assurent la permanence des couleurs. Pour les impressions uniques, non répétitives, les profilés ne sont pas nécessaires. Pour les informations plus détaillées concernant les profils, référez-vous à Handling Instruction, page de téléchargement des données ICC.

Que faire si le papier curl ?

Nos papiers jet d'encre FineArt sont des produits naturels fabriqués à partir de fibres de cellulose ou de coton suivant un procédé de production très élaboré. Ils sont ensuite ennoblis par une enduction (couchage) lors d'un procédé complémentaire.
Durant toute la durée du process de fabrication, nous vérifions et contrôlons de nombreux paramètres. Le taux d'humidité du papier est l'un d'entre eux.
Il est important de savoir que l'humidité du papier tend à s'équilibrer avec l'humidité ambiante. De l'air sec dans une pièce très chauffée, de l'air humide dans une zone de stockage non chauffée ou des températures très basses peuvent avoir comme conséquence un effet de « curl » sur la feuille. En cas de curl sur une feuille, très souvent une légère action de lissage des coins ou l'utilisation d'un D-Roller résoudra facilement le problème. Pour toute information complémentaire ou pour une assistance en français, vous pouvez nous contacter sur contact.moulinducoq@hahnemuehle.com

Pourquoi le profil ICC est-il utilisé ?

Le profil ICC garantit qu’en cas d’un nombre important d’impressions, la configuration précise des couleurs sur le papier sera gardée. Ce profil transmet à l’imprimante l’information quelles couleurs il faut mélanger pour obtenir la couleur désirée ou quelle couleur correspond bien à une structure donnée du papier. Il ne faut pas oublier que chaque type de papier possède la couleur initiale un peu différente et il est recommandé de créer les profils séparés pour chaque type de papier utilisé.

Quel profil pour quelle imprimante ?

En général, on ne définit les profils que pour ces imprimantes qui utilisent de l’encre résistant à la lumière, c’est-à-dire l’encre pigmentée.

Actuellement, nous offrons les profils pour les imprimantes suivantes:
• EPSON Stylus
Photo 2100, Pro 4000, Pro 7600, Pro 9600
pour MAC OS X et les systèmes Windows pour les impressions à partir du programme Photoshop.

• CANON
i9900, W6200
pour MAC OS X et les systèmes Windows pour les impressions à partir du programme Photoshop.

• pour ColorBurst-RIP sur l’imprimante EPSON Stylus Pro 4000
uniquement avec ColorBurst-RIP (lien au fabricant)

Quel est le plus grand grammage du papier utilisé dans les imprimantes standard ?

Le grammage n’est pas si important que le volume, c’est-à-dire l’épaisseur et la souplesse du papier.
Vu que certaines imprimantes ont le bac à papier avant, le papier doit être tourné sur le cylindre de 180°, avec un rayon assez petit. Il se peut alors qu’un papier « ordinaire » de grammage environ 220-250 g/m² ne pourra pas passer à travers une telle imprimante. Mais il existe des différences importantes en ce qui concerne les propriétés du papier à cet égard.
Par exemple, le papier Canvas de grammage 340 g/m² peut être encore imprimé, tandis que le papier Torchon, de grammage 285 g/m² ne passera pas par l’imprimante. Cela est dû au fait que la toile est beaucoup plus souple, et le papier Torchon se caractérise par une rigidité importante. Alors, c’est une question d’expérience : il faut essayer quel papier se prête le mieux pour une imprimante donnée.

La société Hahnemühle donne-t-elle les conseils particuliers concernant l’impression ?

Nous ne recommandons pas d’un type concret de l’imprimante, mais – comme cela est dit dans le point (6) – nous conseillons l’emploi des imprimantes utilisant l’encre pigmentée car ces impressions ont une longévité élevée. Outre les imprimantes mentionnées dans le point (6), il faut ajouter le modèle Hewlett-Packard (HP) 5000/5500.
Évidemment, les produits de la société Hahnemühle peuvent être utilisés sur toutes les autres imprimantes, mais il faut se rendre compte que la résistance à la lumière ne sera pas trop élevée.
En cas d’encre pigmentée, d’après l’Institut Wilhelm Research, la résistance à la lumière peut excéder 100 ans!

Longévité des impressions

Quant à la résistance au vieillissement, il y a généralement deux critères à distinguer : le papier initial et l’impression. Tous les types de papier de la société Hahnemühle sont très résistants au vieillissement, conformément aux exigences de la norme DIN6738, et se caractérisent par la plus haute classe de durabilité de quelques centaines d’années. La longévité de l’impression, c’est-à-dire de la couleur appliquée dépend de l’encre utilisée. En cas d’encre pigmentée, elle peut excéder cents ans.

Comment puis-je réserver les droits d’auteur de mon oeuvre quand il est si facile, à l’aide d’un scanneur, de faire une reproduction de bonne qualité ?

Vu le progrès dans la qualité du scannage et des techniques vidéo, qui sont désormais à portée de chacun, les droits d’auteur et l’authenticité de l’impression constitue un aspect très important. Alors, si vous réalisez les impressions à tirage limité, il est conseillé de signer et dater manuellement les oeuvres. Si, de plus, vous utiliserez le systèmes de hologrammes de la société Hahnemühle, vos oeuvres gagneront une protection supplémentaire. Vous pouvez acquérir un jeu de 2 hologrammes pour chaque exemplaire d’un tirage donné et mettre l’un d’eux sur le verso de l’impression et le second sur le certificat d’authenticité. Chaque paire de hologrammes possèdent les caractères alphanumériques identiques.
Pour être encore plus sûr, il est possible d’enregistrer les oeuvres d’art sur Internet.
Certificats d'authenticité